Bourjois & moi

C’est une histoire compliquée. D’abord, sans aucune raison valable, je n’aimais pas trop cette marque. Et puis ils ont sorti le fameux top coat effet python, que je n’ai jamais su manier, et là j’ai eu ma raison valable de ne pas trop aimer Bourjois. Surtout que je n’étais pas la seule à avoir des difficultés avec. Et puis un jour, ils ont sorti les minis vernis de leurs 150e anniversaire, et là j’ai été bien embêtée: c’était la promotion 2+1 gratuits, j’étais obligée de craquer, vous comprenez? J’étais repartie avec, notamment, le joli bleu que je vous présentais ici. Du coup, je me suis mise à essayer d’adopter la marque, mais faute de budget limité, je n’ai jamais acheté de vernis Bourjois en taille normale.
C’était sans compter sur ma belle-maman adorée qui est partie en vacances à Nice, et qui n’a pas manqué de me ramener des bébés supplémentaires, même si elle était paniquée parce que « t’en as tellement, je sais pas quoi prendre ». Alors, elle a pris « à pouf », et elle a très bien choisi (mais c’est parce qu’elle est trop forte ma belle-maman – et elle ne connaît pas ce blog, donc c’est même pas comme si je lui frottais la manche là). J’ai donc reçu trois vernis en cadeau, et l’un d’entre eux, c’était un Bourjois.

Ah. Donc il va bien falloir que je le teste, histoire de voir si je retourne fâchée contre la marque ou si finalement je l’aime bien. Ce petit, c’est un vernis texture gel qui fait partie de ceux qu’on applique en une seconde. Déjà rien que ça, pour moi, ça compte comme deux promesses: une application parfaite en une couche et un jolie brillance. Donc pas deux p’tites promesses mignonnes, en plus. La couleur, c’est le Bleu water, un bleu ciel.

Bleu water2 Bleu water3Alors, pour l’application, je suis d’accord: bon, c’est pas vraiment un passage ni une couche, parce que j’ai de la surface ongulaire à couvrir et que je suis une maniaque des deux passages, mais il sèche vite et les moins acharnées d’entre nous devraient en être satisfaites. Pour la texture gel, ça me paraît correct aussi: il garde une belle brillance après séchage. La couleur, même si je ne l’ai pas choisie, elle me plaît beaucoup: on dirait la couleur du ciel plein de soleil. En gros, ce cadeau de belle-maman achève de me réconcilier avec une marque qui ne me plaisait pas!

Et vous, votre relation avec Bourjois, comment ça va? Vous me conseillez quel vernis de chez eux?

Prenez soin de vous ♥

La mani léopard, le retour!

Je vous ai présenté il y a un bon moment ma ruffian léopard, que j’avais beaucoup aimée malgré ma hantise du motif léopard. Comme à peu près tous les motifs animaliers, d’ailleurs… Pourtant, j’avais beaucoup aimé l’association avec un rouge sombre, qui rendait le tout beaucoup moins vulgaire. J’ai voulu retenter l’expérience sous une autre forme, après avoir vu ceci: Leopard print colour blocking nails.

Alors, c’est assez évident, je n’ai pas (encore?) l’agilité de la demoiselle, donc ça n’y ressemble pas de près ni de loin. Mais au moins j’ai essayé, et si on essaye pas y a peu de chances qu’on y arrive, n’est-ce pas? J’ai opté pour plus ou moins les mêmes couleurs, mais j’ai fait moins compliqué parce que ce soir-là, j’avais pas beaucoup de temps ni de scotch!

leopard1 leopard2 leopard3J’ai donc recouvert tous mes ongles de deux bonnes couches de Rose bagatelle, un nude L’Oréal que je trouve plus camel que rose. C’est un peu mon nude de référence, je dois dire, parce que la couleur est jolie et l’application au top. Et aussi qu’il ne lui faut pas 12 couches pour être opaque, ce qui est souvent le risque avec les nudes. Ensuite, avec du scotch, j’ai délimité la zone qui a été peinte toute en noir sur deux ongles avec du scotch, j’ai posé une couche de Black is back d’Essence. Et puis même opération pour les parties roses, avec le Rouge fidèle, le mini Boujois. Pour les taches du léopard, facile: des taches au hasard avec le rose, et puis des délimitations et autres taches grâce au nail art pen. (Je viens de me rendre compte qu’y a une tache sur mon index, mais faites comme si vous ne la voyiez pas)

Cette fois-ci, j’ai enlevé: trop de léopard, moins classe que la dernière fois. Décidément, j’ai du mal avec ce motif – aussi bien en nail art qu’en vêtements et autres – je ne voulais pas sortir avec ça. Je n’ai donc finalement pas appris à vivre avec, mais j’y arriverai un jour!

Prenez soin de vous ♥

Hema se lance dans les vernis holo!

Et si ça c’est pas une bonne nouvelle, je ne sais pas ce qu’il vous faut! Aha :D Alors, pourquoi c’est une bonne nouvelle?

Parce que du coup, plus besoin de se lancer dans des commandes sur internet et de vendre sa maman pour payer les frais de port (ah bah oui, passer la frontière ça coûte cher pour la Poste hein, on se rend pas compte comme ça): des magasins Hema il y en a un peu partout.

Deuxième avantage: plus besoin de vendre ses frères et soeurs pour se payer un vernis aux reflets holographiques puisque ceux-ci coûtent 4.50€. Mon seuil à moi, c’est 6€. C’est peu, certes, et je dépasse par fois: je ne craque pas pour toutes les collections Essie, mais je craque pour leurs bases et top coats, donc je me les offre une fois de temps en temps. Pour le reste, ça me laisse de la marge: je peux toujours me fournir chez Hema, Catrice, Essence, 2B et L’Oréal. Et honnêtement, ça me suffit!

Troisième avantage: ça marche! Je suis toujours un brin sceptique sur les vernis bon marché qui promettent de grands effets qu’on ne voit jamais. Ici aussi j’ai douté: c’est encore (et toujours) Marie qui m’en a offert deux, et quand elle m’a dit qu’Hema avait sorti des holographiques j’ai eu un peu peur, mais comme elle me connaît bien et qu’elle avait choisi des couleurs qui auraient été top même sans holo, ça va!

Quatrième avantage, qu’on ne partagera peut-être pas toutes: je n’ai rencontré aucune difficulté à appliquer le vernis. On a beaucoup lu qu’il fallait absolument une aqua base pour que la magie fasse effet ou simplement que le vernis s’applique correctement. Ici, je l’ai appliqué le soir avec une lampe de mauvaise qualité et les yeux qui se fermaient, mais c’était pas pire que si j’avais appliqué n’importe quel vernis crème dans les mêmes conditions.

Cinquième avantage: c’est beau! Alors ça n’envoie pas de quoi rendre aveugle, c’est sûr. Le côté holographique est discret (et je ne dis pas ça pour dire absent): il est là, il se montre au soleil (malheureusement comme on n’en pas souvent, je n’ai pas de photos sous ses rayons) mais il est très joli. Je vous montre de suite ces petits qui n’ont pas de nom:

Le vert

Holo vert1 holo vert2 Holo vert3 Holo vert4Alors, il est pas beau? C’est donc un joli vert clair à tendance amande qui reflète tout mignon sans pour autant rendre aveugle les gens qu’on croise, et ça moi ça m’arrange! Bon, c’est assez discret, parce que c’est dur à capturer en photo (et que, bon sang, il fait toujours dégueulasse à gerber #glamour) mais il faut avouer que c’est pas beaucoup plus tapageur en vrai.

Le bleu

holo bleu4 holo bleu1 holo bleu3Voilà donc encore un mignon qui envoie du reflet, malheureusement toujours pas sous le soleil mais je ne doute pas de sa capacité à m’éblouir! J’avais tenté un petit nail art avant de tout enlever: un triangle en accent réalisé avec Secret admirer de Sinful colors et délimité au nail art pen argenté. C’était pas une bonne idée, donc tout est parti! En tout cas, même sans le côté holographique, la couleur est vraiment très chouette.

Le pourpre

Holo violet 1 Holo violet 2 Holo violet 3Alors celui-ci, je crois que c’est celui dont j’ai le moins vu l’effet, mais aussi celui dont j’aime le plus la couleur: un mix d’aubergine et de pourpre qui rend vraiment très bien. Il a été couvrant en une couche, et a bien tenu (sauf sur mon index gauche qui m’a servit à sortir une clé de son anneau). Le holo est donc moins présent j’ai l’impression, mais il est quand même rempli de reflets qui le rendent vraiment fascinant!

Les autres

Les autres, je ne les ai pas; mais ils existent en rose, beige et mauve. Alors, est-ce que je les recommande? Oui, si vous avez un Hema sous la main, que vous aimez le holo discret et que vous n’avez pas envie d’hypothéquer pour vous en offrir. L’effet reste discret sur les trois teintes que j’ai, ce qui me convient bien, mais on est clairement loin du holo Color Club (entre autres). À vous de voir, les photos étant assez fidèle au visuel « en vrai » (bon, le bleu est quand même mieux à la lumière). Mon préféré, c’est le pourpre je pense! Voilà donc pour cette demi-review des holo par Hema!

Prenez soin de vous ♥

Sandia!

Après la fraise, je me lance dans la pastèque! D’ici à la fin des beaux jours, je réussirai bien à faire une salade de fruits au complet… Surtout que les beaux jours ne sont toujours pas revenus (on est fin mai, il fait 8°C et il drache depuis ce matin). Je sais pas vous, mais moi ça me pèse sérieusement là. Dans quelques semaines les cours seront terminés, ce sera le temps des grandes vacances et on n’aura pas encore pu profiter des jolis rayons de soleil.

Même si ça a tendance à affecter mon moral, j’essaye de faire en sorte que ça n’affecte pas mes ongles et je tente d’opter pour des couleurs vives. Alors c’est pas toujours évident, souvent je me retrouve en main avec de quoi faire une manucure de Noël, comme c’était le cas pour ce que je vous présente aujourd’hui. Du vert sapin et du rouge, j’étais prête à décorer l’arbre de Noël. Sauf que pour les mêmes couleurs, je pouvais faire une pastèque, et que la sandia c’est quand même vachement bon!

Je me suis servie de Scarlet vamp de L’Oréal, de Mojito madness d’Essie et puis pour les détails, de Blanc d’Essie, d’un nail art pen noir et de Green couture de L’Oréal. J’ai d’abord posé deux couches de blanc sur tout l’accent nail. Une fois bien sec, j’ai posé un bout de scotch arrondi, j’ai peint la partie supérieure avec Green couture et la partie inférieure avec Scarlet vamp. Une fois que ça avait bien séché, j’ai ajouté les détails: des pépins noirs avec un nail art pen et des nuances dans le vert avec Mojito madness.

pastèque1 pasteque2 pasteque3Voilà donc le résultat. J’ai eu la flemme (et pas beaucoup de temps) de faire l’autre pastèque, et je n’ai gardé tout ça que la journée, parce que ça ne va pas vraiment avec les jours gris et pluvieux qui passent et se ressemblent effroyablement. Mais bon, c’était une chouette expérience, et si un jour je vous présente trois fruits de plus, promis je ferai le collector en les faisant tous en même temps!

J’espère que chez vous il fait meilleur que chez moi, et que vous en profitez!

Prenez soin de vous ♥