Overdose de rose!

Dimanche passé, comme toujours depuis octobre 2012, il faisait immonde dehors. J’avais donc décidé de passer la journée à râler en pijama (et c’est bien ce que j’ai fait), et Marie m’a suggéré de me remonter le moral moi-même avec une manucure qui pique aux yeux. Un peu de flash sur les ongles, de toute façon, ça ne pourrait pas faire de mal, n’est-ce pas? J’en ai aussi profiter pour me servir d’un accessoire presque indispensable à toute bonne accro du vernis et que je n’avais pas encore: du stripping tape. Tout le monde l’a usé et utilisé dans tous les sens et pour des tonnes de manucures différentes que je trouvais vraiment splendides. Et bon, on est d’accord, le scotch c’est bien mais c’est quand même pas pareil: bonne chance pour en couper aussi finement que du stripping tape.

Du coup, en ce dimanche de grisaille, j’avais sorti de quoi vomir du rose: d’abord, Free hugs de Essence qui est, je pense, le vernis le plus Barbie que je dois avoir avec l’Ingenuous rose de L’Oréal. Je l’ai posé en deux couches pour avoir quelque chose d’un peu opaque, mais ça n’était pas encore tout à fait ça au niveau du bord libre. Je me suis dit qu’avec les deux autres roses que j’allais lui taper dessus, ça passerait! Ensuite, j’ai pris le 289 – Dark flamingo pink de Kiko. C’est un rose nettement moins Barbie, plus foncé, mais pas mal fluo dans son genre. Je l’ai posé en une couche moyenne, histoire de ne pas trop devoir chipoter. J’ai fait le coin au hasard, sans masking tape ni scotch, donc ce n’est pas super précis. J’ai recouvert cette partie là des paillettes tapageuses du 277 – Blueberry Glitter de Kiko. Ce sont des paillettes rose fushia enfermées dans une base un peu teintée. Sur une petite surface comme ça, il est assez couvrant finalement. Sur tout l’ongle et sans base, je doute que ça ait le même effet. Et puis pour finir tout ça, j’ai utilisé le stripping tape en parallèle (enfin, c’était l’idée) de la démarcation des deux roses.

Strip rose 1 Strip rose 2Alors au final, c’est pas super facile à porter pour quelqu’un comme moi qui ne porte pas beaucoup de rose. Et puis dans les jours gris, c’était vraiment trop pour moi. En été, quand tout le monde portera autre chose que du gris et du noir, ça devrait être plus portable.
J’avais lu des avis qui disaient que le stripping tape n’est pas facile à manier et qu’il se décolle facilement; c’était la première fois que j’en utilisais et ça a relativement bien tenu! Le plus dur pour moi ça a été de bien recouper le bout à son extrémité. Sinon, j’ai pris un bain avec et ça n’a pas lâché, donc j’imagine que la qualité de tenue était bonne. Par contre, quand je l’ai mis il était très rose, et après le bain il avait perdu un peu de sa couleur, il était plus pâle. Mais j’imagine que c’est pas fait pour mariner une heure dans de l’eau chaude non plus…

Donc, pour conclure ces premiers pas avec ce nouvel outil, je dirais comme beaucoup que le stripping tape, c’est cool! Maintenant j’ai « plus qu’à » m’entraîner pour savoir faire de très belles choses avec…

Prenez soin de vous ♥

Publicités

12 réflexions sur “Overdose de rose!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s