Sugar candy love!

On poursuit – et on termine, puisque je n’ai pas le blanc – les swatchs de la nouvelle collection, Floral grunge, d’Essence. Je vous l’avais dit, le dernier était donc Madly purpled, le mat!

Alors voyons ça en détails: niveau application, la première couche fait peur: elle est transparente, avec un rien de soupçon violet dedans. Heureusement pour nous, la deuxième couche rend le tout opaque, homogène, couvrant, et canon! Au niveau de la tenue, rien à dire non plus: il a survécu sans soucis pendant deux jours, et vous savez que pour moi deux jours c’est la limite: après je me lasse et j’enlève tout quoi qu’il arrive. Pour celles qui voudraient le laisser une semaine, j’avoue bien que je ne sais pas du tout s’il tiendra le coup! La couleur, quant à elle, elle est vraiment hyper top méga géniale: dans le flacon, il ne m’attirait pas plus que ça et puis une fois posé, on découvre un jolis lilas (ou parme) assez irisé. Comme le promet l’étiquette du flacon, il sèche rapidement en mat et ça lui va très bien! Et puis si on le veut brillant, un petit coup de Let it shine et c’est parti! Et le prix, comme toujours plus qu’attractif: 1,79€ pour un vernis sublime!

Pour marier ce petit, que je n’avais pas envie de laisser seul, j’ai opté pour une des nouveautés Catrice de la collection Candy Shock. En plus de quatre vernis en édition limitée, la marque propose deux flacons de petites billes pour réaliser facilement une manucure caviar. Je n’ai acheté que Cotton candy, les perles blanc nacré, mais il existe aussi Sugar shock, un flacon de perles roses barbie. Ici, pour l’associer sagement avec Madly purpled, j’ai opté pour une simple ligne moyenne au milieu de l’ongle de mon majeur. Je n’ai vraiment pas envie d’en faire trop avec des billes qui cacheraient un très joli vernis.

Madly purpled1 Madly purpled2 Madly purpled3Alors, pour moi la manucure caviar, c’est un peu une blague: on peut bien faire ce qu’on veut, c’est vraiment pas pratique à mon sens. C’est bien pour ça que j’avais refusé de m’offrir un des vernis qui proposait ce genre de formule. J’ai aussi refusé les kits de Claire’s qui proposaient un vernis, des perles et un entonnoir. Et puis vint le jour où une vendeuse m’a proposé ce flacon, et où, pour une raison inconnue, j’ai dit oui. C’est un peu couillon parce que je risque de ne pas m’en servir souvent, mais pour le prix, je ne regrette rien! En plus le flacon est pratique: une fois le bouchon dévissé, on se retrouve avec un tout petit trou pour bien viser et ne pas en mettre partout.

Voilà donc un point positif pour moi, d’avoir passé le cap du test de la manucure caviar (six mois après tout le monde, oui oui), un point positif pour Catrice d’avoir pensé à proposer ce genre de produit, et un gros point positif pour Essence avec sa collection Floral grunge qui m’aura décidément beaucoup séduite!

C’est la fin de ces quatre swatchs de la nouvelle collection Floral grunge! Vous pouvez retrouver Grunge me tender, Be flowerful et Black to the roots en cliquant sur leurs noms ici-même. En conclusion, c’est une collection super chouette, de jolies couleurs, des finis intéressants et des prix toujours aussi tentants.

Floral grungeJ’espère que ça vous aura plu, ce petit tour de Floral Grunge! Prenez soin de vous ♥

Publicités

Black to the roots!

Aujourd’hui, troisième volet de la découverte de la nouvelle collection Essence, Floral grunge. Je pense que d’ici à ce que je vous swatche le dernier, une nouvelle collection sera sortie… J’ai pas beaucoup de temps pour moi en ce moment. Donc le petit dernier que je vous montrerai sera Madly Purpled. Je n’avais pas voulu acheter le blanc, parce qu’il ne m’attirait vraiment pas du tout, et compte tenu de certaines revues que j’ai lues, j’ai bien fait!

Donc, voici Black to the roots, le « rough » de la collection. Je me suis longuement demandé si il était rough juste parce qu’il est noir, mais que nenni! Black to the roots est un vernis gris foncé, bourré de paillettes argentées et très vives. Et ce qui le rend brut, c’est qu’il devient presque mat en séchant, et que les paillettes ont l’air de minuscules billes qui dépassent du vernis: au toucher, on dirait qu’il est rugueux là où sont les paillettes. Je vous montre en photos, ce sera peut-être plus clair!

Rough2Rough3 Rough1En tout cas, il est super facile à poser, bien qu’un rien liquide; il sèche très vite et la tenue est pas mal. J’ai été vraiment surprise par ce vernis, qui à mon sens n’est pas très cohérent avec le reste de la collection: un blanc perle, un corail brillant, un mint suède et un lilas mat… À mon avis, les quatre premiers sont là pour le côté floral et Black to the roots s’occupe du Grunge. En tout cas, je l’aime bien ce petit, il est très rock! On se retrouve bientôt pour découvrir Madly Purpled.

Prenez soin de vous ♥